Monter un partage FTP sous Linux

Objectif : Monter un partage FTP sur un point de montage sous CentOS 7.2 de façon persistante (via /etc/fstab).

Préparation

Installation de curlftpfs :

yum install -y curlftpfs

Création du point de montage :

mkdir /mnt/ftp-backup

Test de connexion

Syntaxe :

curlftpfs [nom d'utilisateur]:[mot de passe]@[nom d'hôte] [point de montage]

Exemple :

curlftpfs simon:toto123@ftp.exemple.fr /mnt/ftp-backup/

/root/.netrc

curl, sur lequel s’appuie ce module, est capable de récupérer les identifiants dans un fichier .netrc à la racine du répertoire utilisateur (en l’occurrence /root ). Nous allons donc l’utiliser pour éviter d’avoir à hardcoder le nom d’utilisateur et son mot de passe dans /etc/fstab .

La syntaxe, tirée de la documentation de curl, est la suivante :

machine host.domain.com login myself password secret

Exemple pour un utilisateur simon sur le serveur ftp.exemple.fr avec toto123 comme mot de passe :

machine ftp.exemple.fr login simon password toto123

/etc/fstab

Maintenant que les identifiants sont en lieu sûr, nous pouvons déclarer le point de montage dans fstab :

curlftpfs#[nom d'hôte]  [point de montage] fuse  noauto,x-systemd.automount  0 1

Exemple :

curlftpfs#ftp.exemple.fr /mnt/ftp-backup fuse  noauto,x-systemd.automount  0 1

Les options noauto,x-systemd.automount évitent de bloquer le démarrage au cas où le serveur distant ne serait pas accessible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s